M K le père de la Nissan Z meurt à 105 ans-Autofocusca

Mercredi 20 nov 2013

EN
FR

À propos de nous
Aide

Home

Trouvez une auto

Véhicules neufs

Marque

Type

Prix

separator

Véhicules d’occasion

Marque

Type

Prix

separator

Trouver un véhicule neuf

Trouver un véhicule d’occasion

Recherche par style de vie

Essais

Experts

Évaluations d’experts

Premières impressions

Matchs comparatifs

separator

Utilisateurs

Rédigez votre évaluation

Évaluations d’utilisateurs

Conseils

La grande escapade

Entretien

Astuces

separator

Guides

Véhicules neufs

Véhicules d’occasion

Financement, location et assurance

Explorez

Nouvelles

Opinions

Auto Rétro

Adrénaline

Auto Radar

Salons automobiles

Photos / Vidéos

Que recherchez-vous?

Vous avez atteint la limite de véhicules pouvant être comparés.

X

Le véhicule a été ajouté à l’outil de comparaison

Mon garage

Connectez-vous à Mon Garage à l’aide de l’un de vos réseaux sociaux (recommandé)

ou

Connectez-vous en utilisant votre adresse courriel

Créez un compte gratuit maintenant
Participez à des discussions, comparez des véhicules, rédigez des évaluations et plus encore! Autofocus est un site pour les acheteurs et les passionnés d’automobiles.
Inscription à Mon Garage

Accueil

Explorez

Nouvelles

M. K, le père de la Nissan Z, meurt à 105 ans

Nouvelles

Nouvelles de l’industrie
Nouveautés
Auto Rétro

M. K, le père de la Nissan Z, meurt à 105 ans

Par Luc Gagné
24 février 2015

Tweet

Le Japonais Yutaka Katayama, qu’on surnommait simplement « M. K », est décédé le 19 février dernier à l’âge de 105 ans. C’est à lui qui a établi la marque Datsun aux États-Unis au début des années 60.

1/12

Yutaka Katayama, alors président de Nissan Motor Corporation USA, prend la pose aux côtés d’une nouvelle Datsun 240Z avec son siège social étatsunien en arrière-plan. (Photo : Nissan)

Un Yutaka Katayama très… américain ! (Photo : Nissan)

Photo d’une Datsun 510 tirée d’une publicité d’époque. (Photo : Nissan)

Photo d’une Datsun 510 tirée d’une publicité d’époque. (Photo : Nissan)

En 1958, Yutaka Katayama convainc la direction de Nissan d’inscrire deux équipages à l’Australian Mobilgas Trial. Dans cette épreuve d’endurance de plus de16 000 km, deux Datsun 210 font le tour de l’Australie avec succès en remportant les honneurs dans leur catégorie. Cet événement ouvre la voie à l’exportation des produits Datsun. On voit ici une des deux voitures en question. (Photo : Nissan)

En 1958, Yutaka Katayama convainc la direction de Nissan d’inscrire deux équipages à l’Australian Mobilgas Trial. Dans cette épreuve d’endurance de plus de16 000 km, deux Datsun 210 font le tour de l’Australie avec succès en remportant les honneurs dans leur catégorie. Cet événement ouvre la voie à l’exportation des produits Datsun. On voit ici les deux équipages de ces voitures. (Photo : Nissan)

En 1958, Yutaka Katayama convainc la direction de Nissan d’inscrire deux équipages à l’Australian Mobilgas Trial. Dans cette épreuve d’endurance de plus de16 000 km, deux Datsun 210 font le tour de l’Australie avec succès en remportant les honneurs dans leur catégorie. Cet événement ouvre la voie à l’exportation des produits Datsun. On voit ici une des deux voitures en question. (Photo : Nissan)

En 1958, Yutaka Katayama convainc la direction de Nissan d’inscrire deux équipages à l’Australian Mobilgas Trial. Dans cette épreuve d’endurance de plus de16 000 km, deux Datsun 210 font le tour de l’Australie avec succès en remportant les honneurs dans leur catégorie. Cet événement ouvre la voie à l’exportation des produits Datsun. (Photo : Nissan)

Yutaka Katayama photographié devant le Temple de la renommée automobile des États-Unis, au Michigan, en 1998, année de son intronisation. (Photo : Nissan)

Datsun 240Z 1970. (Photo : Nissan)

Photo ancienne montrant un panneau réclame sur lequel Yutaka Katayama s’affiche. (Photo : Nissan)

Photo ancienne montrant le jeune Yutaka Katayama au centre avec sa famille. (Photo : Nissan)

Né en 1909, il est entré au service de Nissan en 1935 pour occuper un poste administratif dans le domaine de la publicité, où il se fait rapidement remarquer par ses idées aussi novatrices qu’audacieuses.

Durant la période de l’après-guerre, il est de ceux qui font la promotion de l’All-Japan Motor Show, le salon de l’auto de Tokyo, dont la première édition accueille près de 550 000 visiteurs en avril 1954. Il a rapidement compris l’ampleur du potentiel commercial que cet événement représente pour une entreprise comme Nissan.

En 1958, il convainc ses dirigeants d’inscrire deux équipages à l’Australian Mobilgas Trial. Dans cette épreuve d’endurance de plus de16 000 km, deux Datsun 210 font le tour de l’Australie avec succès en remportant les honneurs dans leur catégorie. Cet événement ouvre la voie à l’exportation des produits Datsun.

Puis, on lui confie le mandat de hausser les ventes de Datsun aux États-Unis, où à peine plus de 2 000 véhicules ont été écoulés depuis l’introduction de la marque, en 1958.

Il jette les bases de ce qui deviendra la Nissan Motor Corporation USA en établissant une humble filiale à Los Angeles. En 1965, il succède au premier président de cette filiale étatsunienne de Nissan. Il est le premier à occuper ce poste en sol américain et le conserve jusqu’en 1975.

En 1968, il lance la Datsun 510, une voiture dont il a influencé le design. Cette compacte se distingue par son 4-cylindres de 1,6 L, qui produit 96 ch, et une suspension arrière indépendante. Son succès contribuera largement à établir la marque une fois pour toutes sur ce continent.

Dans sa stratégie de commercialisation, Katayama accorde aussi beaucoup d’importance aux camionnettes compactes. Il lance même la première camionnette du genre dotée d’une cabine allongée baptisée King Cab.

On attribue aussi à M. K la paternité de la Datsun « Z ». Lancée en 1970, cette biplace sport qui se veut abordable est développée dans la foulée des Pony Cars américains, les Mustang et Camaro lancés au milieu des années 60. L’opiniâtreté de Katayama évitera d’ailleurs que cette élégante Datsun ne s’appelle Fairlady, comme au Japon. Ici, elle devient la 240Z.

Cette propension à exprimer ses opinions et à imposer ses idées lui vaudra toutefois de nombreux heurts avec sa haute direction.

En octobre 1998, il est intronisé au Temple de la renommée automobile (Automotive Hall of Fame) des États-Unis à Dearborn, au Michigan. Âgé de 89 ans à l’époque, on dit de lui qu’il est alors un peintre accompli, un passionné de cerfs-volants et un collectionneur de contraventions pour excès de vitesse !

Ce n’est toutefois que dix ans plus tard, qu’il est intronisé au Temple de la renommée automobile du Japon.

À l’âge vénérable de 100 ans, M. K continue d’exprimer ouvertement ses opinions. Ainsi, il n’hésite par à qualifier de « voitures quelconques » les nouvelles générations de Nissan Z (350Z, 370Z) développées à l’initiative de Carlos Ghosn et lancée en 2002.

Bien avant cela, il avait exprimé son opposition au remplacement du nom Datsun par Nissan sur le marché nord-américain. Une décision qui remonte à 1983.

Suivez-nous

Suivre @autofocusFR

En vidéo

Faites votre expert

Parlez-nous de ce que vous conduisez!

Rédiger une évaluation

Contenus connexes

22 Juil 2014
Datsun L320 1965 : miracle de la nature

9 Avr 2014
Une Datsun appelée on-Do conçue pour les Russes

11 Fév 2014
Datsun 240Z 1973 : prête pour la belle saison

30 Déc 2013
Nissan célèbre ses 80 ans avec une grande parade au Japon

Trouvez une auto

Trouver une auto neuve
Trouver une auto usagé
Trouver par style de vie

Essais

Évaluations d’experts
Premières impressions
Matchs comparatifs
Rédigez votre évaluation
Évaluations d’utilisateurs

Conseils

Entretien
Astuces
Véhicules neufs
Véhicules d’occasion
Financement

Explorez

Nouvelles
Auto Rétro
Adrénaline
Auto Radar
Salons automobiles

Photos & Vidéos
Mon Garage
À propos de nous

Communauté

https://www.facebook.com/fr.Autofocus

https://twitter.com/autofocusFR

http://instagram.com/autofocus_ca

© 2015

Tous droits réservés.

Conditions d’utilisation
Publicité
Confidentialité
Aide

|Propulsé par SYMPATICO.CA

APPUYEZ SUR ESC POUR QUITTER LE MODE PLEIN ÉCRAN

M. K, le père de la Nissan Z, meurt à 105 ans – Autofocus.ca